Nous avons tous lu des articles sur la façon dont le monde ne sera plus jamais le même après COVID-19, mais comment les entreprises communiqueront-elles dans ce monde remodelé par la crise sanitaire ?

Les crises déclenchent souvent des changements permanents. Elles accélèrent le cours de l’histoire. Les sphères économiques, sociales, politiques et culturelles sont redéfinies dans les moments difficiles, comme cela s’est produit à la suite de la propagation de la peste bubonique, des épidémies de fièvre jaune, du sida, des attentats terroristes du 11 septembre et des nombreuses crises politiques et économiques en Amérique latine.

Dans le cas du COVID-19, nous avons déjà commencé à voir des changements importants – qui peuvent ou non devenir permanents – dans divers secteurs tels que le télétravail, les moyens de livraison, le voyages et le tourisme. Les grands chocs économiques produisent souvent des changements à long terme dans la façon dont les gens consomment et interagissent avec les marques.

Pour les communicants, la crise actuelle illustre comment nous pouvons aider à orienter les comportements positifs en informant (avec justesse) les individus sur les rôles qu’ils peuvent jouer dans le maintien d’objectifs communs tels que la santé publique. Notre capacité quasi instantanée à partager des informations, en bien ou en mal, augmente considérablement le besoin de communications responsables, transparentes et bien conçues. De nombreux acteurs sociétaux ont besoin de données précises pour prendre des décisions de grande envergure. Pour remplir ce rôle au milieu d’une myriade de défis pratiques, la protection de notre intérêt public commun, qui est encore plus pertinent dans un monde hyperconnecté, reste notre priorité absolue.

Les communicants connaissent un changement de paradigme, avec des niveaux accrus d’engagement, de connectivité, d’activisme et, surtout, une plus grande valorisation de la transparence lors de la construction de réputations. Dans cette nouvelle « ère de la vérité », la cohérence et un engagement authentique doivent rester des stratégies prioritaires, plutôt que des réflexions après coup.

Une communication responsable, agissant comme un « garant de la vérité », doit être mise en place pour augmenter la valeur des entreprises et des parties prenantes et répondre aux nouvelles exigences de la société une fois sortie de cette crise. Pour ce faire, voici quelques conseils à suivre :

1. Comprendre que le changement est continu. Le COVID-19 nous a appris qu’il est possible et utile de résoudre des problèmes de société majeurs par le biais d’un changement systémique. Par conséquent, les entreprises peuvent être confrontées à une pression accrue pour s’attaquer à des problèmes mondiaux tels que le changement climatique et les inégalités croissantes exerceront une pression croissante sur les entreprises.

2. Adopter un véritable engagement des cibles comme un atout irremplaçable. Les entreprises les plus prospères et les plus résilientes pendant la pandémie seront celles qui établissent de bonnes communications basées sur une compréhension et une appréciation approfondie de leurs cibles.

3. Utiliser l’intelligence artificielle combinée à l’humain. Si les consommateurs sont plus ouverts au partage d’informations et acceptent un niveau plus élevé de flexibilité en matière de confidentialité, ils exigent également des engagements plus profonds de la part des entreprises. Les marques doivent savoir décrypter ces tendances et y répondre par de véritables campagnes légitimes.

4. Adopter la transparence comme règle. Lorsque nous acceptons nos faiblesses et demandons de l’aide, le public a tendance à apprécier de tels gestes d’humilité. Ces actions doivent sans aucun doute être authentiques car, comme le démontrent plusieurs enquêtes récentes sur la réputation de la marque, des engagements vides peuvent facilement être exposés et rejetés.

5. Établir des partenariats pour le plus grand bien. Comme nous l’avons appris des initiatives public-privé récemment développées, ces types de solutions en partenariat ont un plus grand potentiel de génération de valeur partagée.

Et vous ? À l’heure où une pléthore d’entreprises se sont enlisées dans des communications attentistes et peu risquées, qu’allez-vous décider pour la vôtre ? Le 16Digital peut vous aider à envisager la suite.